ZE Blog inutile

Justifions le nom de ce blog

Je réclame votre inattention svp...

Ce court article (je ne compte pas en faire des tartines ce soir) est sans doute le moins intéressant qui soit. Autant que vous soyez au courant avant de perdre quelques précieuses secondes à le lire, secondes que vous pourriez rentabiliser de manière plus constructive... je sais pas moi, y'a pas un truc sur M6 là ? Comme dit Lewis Trondheim, "Internet, ça rend con et ça pique les yeux ; vous feriez mieux de regarder la télé".

Je repensais au jour où j'ai créé ce bloug. Lors de la mise en ligne, il m'a été demandé dans quelle "catégorie" il se classait. Ayant par mégarde effacé les giga-octets de videos hots et d'images siliconées et photoshopées que je conservais comme le vicelard réputé que je suis, faute de mieux, j'ai coché "divers" je crois... Mais dans la liste, je me rappelle avoir vu la catégorie "Journal intime", celle-là même qui avait initié mon mépris des blogs et de leurs auteurs, férus de ce soyeux langage du SMS (Sans Méninges Suffisantes ?) qui me donne les mêmes doux frissons que ceux ressentis par les trouffions soviétiques en première ligne à Stalingrad lorsqu'ils réalisaient que leur canif portait moins loin que la MG42 des Allemands...
Toujours est-il que cette catégorie m'a laissé un instant perplexe : j'aimerais bien qu'on m'explique en quoi un journal est intime lorsqu'il est exposé sur la Toile ? Même avec toute la prétention que je parviens à récolter en moi au prix d'un dur labeur psychologique, jamais je n'oserais avoir l'outrecuidance d'étaler une quelconque intimité sur Internet ! Non, soyons honnêtes, ces braves jeunes décérébrés ne donnent absolument rien d'intime, je suis allé voir et voici le résultat :
Dans la catégorie "journal théoriquement intime", sont nominés :
- les photos des meilleures amies (qui ne le seront plus deux ans plus tard mais qui l'ignorent encore)
- les rapports analphabètes de la vie à l'école (avec option "critique des profs")
- les stocks d'images cucu-la-praline avec renfort d'effets de brillance, en alternance avec l'intégrale du book professionnel de Brad Pitt.
- la "critique de la raison pure"... enfin, une version simplifiée créée par et pour adolescents se préparant à la Rébellion contre le pouvoir en place (avec travaux pratiques et entrainements sur les parents).

Voili voilà... que d'intimité, j'en ai encore le rouge aux joues !

Tout ça pour dire que proposer cette catégorie sous ce nom est largement abusif. A la rigueur, ils pouvaient proposer "journal inepte", mouais, pourquoi pas...?

Allez, je suis content, j'ai pondu un truc vraiment pas intéressant, je commençais à m'inquiéter et à me prendre au jeu ! On l'a échappé belle, ce bloug a failli devenir indécemment proche de ceux dont je fustige la fausse intimité ! Encore un peu et je vous parlais de l'évolution de mon traitement médical, ouf ! (tiens, ça me fait penser, faut que je rappelle le proctologue pour un rendez-vous...)




22/11/2008
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres