ZE Blog inutile

Face-biactol

Hé non, j'ai toujours pas de compte FaceBook...
 
...et c'est pas près de changer. Et j'avoue que concernant le point noir qui m'occupe... enfin, qui m'occupe, c'est un grand mot, parce que dans le fond, je m'en soucie autant qu'un employé de plateforme téléphonique délocalisée en Tunisie se soucie de votre problème de connexion internet. Disons que c'est un point que j'ai relevé...
Je reprends, je reformule : bien que n'ayant toujours pas de compte FB, et pas l'intention d'en avoir un avant législation dictatoriale, je me permets quand-même ce petit article car cela concerne aussi bien Youtube, Twitter et autres foutoirs d'avis exposés à la communauté. Il s'agit du fameux binôme virtuel d'appréciation "matérialisé", si j'ose dire, ("vectorisé" peut-être ?) par les boutons "J'aime"/"J'aime pas", ou pouce en l'air vert/pouce en bas rouge, comme aux Jeux du Cirque.
Cliquer sur "J'aime" ? Ok... ça ne mange pas de pain et ça permet aux annonceurs de cibler les pubs qui vous seront destinées (oui, vous n'avez jamais remarqué que la plupart des pubs sont personnalisées et correspondent au type de contenu des pages que vous visitez ? Surveillez les bandeaux sur vos boîtes mail et vos blogs, vous verrez...). La seule fonction de ce bouton est de flatter l'ego de l'internaute qui prend son pied en voyant un gros chiffre à côté de ce qu'il a posté... même pas créé, juste mis en ligne !
Cliquer sur "J'aime pas" ? Admettons... ça ne fournira qu'un avis négatif anonyme lancé dans le vide, sans possibilité d'argumenter ou d'ouvrir un quelconque débat d'opinions. Je trouve ça dommage.
On va m'objecter qu'il suffit de ne cliquer sur aucun des deux, mais en l'occurrence il s'agit de signifier l'insipidité des... messages ? infos ? anecdotes ? qui occupent la Toile, autant que le temps précieux que FB transforme en "temps de cerveau disponible" pour les pubs qui sont plus que jamais omniprésentes.
Si au moins on avait le bouton "Je m'en fous" ou "Mais ça n'a aucun intérêt, bordel !", on pourrait peut-être calmer l'activité compulsive du net qui, outre sa chronophagie, n'est pas constructive et pas divertissante. On va encore me dire "tu fais chier, le net c'est pas fait pour se prendre la tête !", ce à quoi je répondrai "se prendre la tête n'est pas incompatible avec le divertissement, pas plus que la déconne n'empêche la culture". C'est pas interdit de rigoler tout en se stimulant le cortex et en apprenant des choses. Le problème avec FB, Youtube et tout ce qui ressemble de près ou de loin à un catalogue-auberge espagnol - autrement dit constitué essentiellement de ce que les visiteurs eux-mêmes apportent - c'est leur fonctionnement dit "à tiroirs", c'est à dire que toute page est équipée de nombreux liens qui se renvoient les uns aux autres en fonction des thèmes consultés. Et je ne sais pas ce quelle fatalité entropique fait que, par exemple authentique, regarder une interview d'un type remarquable comme Albert Dupontel (les gens sans concession sont rares) offre en parallèle des liens vers des vidéos anti-sionistes, ou qu'une recherche sur Philippe Muray nous fasse aboutir en deux bandes à des "clashs" entre minables candidats de télé-réalité sur le plateau de Fogiel ou de Morandini... Il faut qu'on m'explique ce principe. Plus les internautes uploadent de "contenus", plus leur qualité se dégrade... Sans parler des réactions insultantes qui les accompagnent parfois et des commentaires navrants qui sont montés en série sur ces liens.
Abyssum abyssus invocat
 
Bref, je veux faire court. Ma requête est la suivante : soit les rézosociaux en tout genre suppriment les boutons d'appréciation (d'où le titre de cet article... faut bien justifier les jeux de mots laids), soit ils rajoutent un bouton au nom encore en gestation : "je m'en cogne de ton truc sans le moindre intérêt", "résilie ton abonnement internet !", "go get a real life"...
 
Bon, comme cet article (et tout le blog avec) est en passe d'être auto-cité comme exemple paradoxal des contenus sans intérêt, je décarre...


07/10/2011
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres