ZE Blog inutile

Un penchant pour le vide ?

Il faut vraiment n'avoir rien d'autre à foutre...

...pour entretenir un blog qui tourne autour de soi, sa famille, ses loisirs de geek, son bled paumé au coeur de la Dordogne... Sérieusement, il est où l'intérêt de vouloir faire partager à des gens qui s'en tapent des photos de famille cauchemardesques de platitude sur lesquelles l'anachronique tapisserie jaune à motifs nauséeux sert de fond à des gens aux yeux rouges et aux visages rendus fades par l'immonde flash d'un appareil photo jetable ?

Il est où l'intérêt de produire à la pelle une poésie bucolico-dégoulinante à laquelle rien ne manque exceptées l'originalité et une quantité de vocabulaire supérieure à la cinquantaine, vocabulaire qui ne dépasse pas les deux syllabes après la virgule ? Que faire de constructif une fois qu'on a fait rimer "amour" avec "toujours" et "fleur" avec "bonheur", et qu'on a assorti le tout d'une image à paillettes qui rendrait malade même le plus naïf des pseudo-romantiques dont les longs poils crâniens volent au vent mauvais dans l'attitude théâtrale évoquant la silencieuse tragédie de leur manque d'inspiration ? Je vous le demande !

Il est où l'intérêt de commenter en ces termes la vacuité d'un sujet faisant l'apologie des raccourcis clavier les moins utilisés dans Word (authentique !!!) : "c'est genti de ns fillé des raccourcis tt le monde ne ferais pas sa" (re-authentique !) ? Pour utiliser Word, il faut savoir écrire un minimum, non ? D'ailleurs, la vacuité n'est-elle pas dans le bouddhisme considérée comme la nature véritable des choses que l'on croit simplement vidées de leur sens ? Tiens, je m'interromps 5 minutes, le temps d'aller voir si je trouve sur le net un blog de ce type tenu par un prétendu bouddhiste... Je reviens...

En attendant, répondez à ce sondage sérieux et re-re-authentique trouvé sur le blog d'un accro du ping-pong, de son fox-terrier et de Microsoft : quelle suite bureautique utilisez-vous ? M.O 2007 ? M.O 2003 ? M.O XP ? M.O 2000 ? ou Open Office ?  

...

Wow...! J'en ai trouvé un, et un beau ! Alignant sans complexe des liens (mais pas d'articles, trop long à écrire sans doute) vers des textes traitant de divers aspects du bouddhisme côte à côte avec des textes copiés-collés référençant les perles de G.W.Bush, celles des bacheliers, de la gendarmerie, etc, le tout vraisemblablement récupéré sur d'autres sites, histoire de bien tourner en rond et d'occuper l'espace avec du vide, donc.

Non, je ne mettrai pas les liens vers ces blogs, ne voulant ni les exposer cruellement comme des bêtes de foire d'une part, ni, d'autre part, leur apporter une contestable notoriété. Au départ je voulais, mais franchement, je crois que je ne suis pas aussi méchant que ça. Augmenter leur ratio de visites serait participer à un nivellement vers le bas, ce que je ne vous souhaite pas, lecteurs chéris, chanceux z'et choyés que vous êtes.

Je sais, tout ça peut paraître bête et méchant, et ça l'est probablement même si mon intention en est sincèrement éloignée. Je ne me moque pas de ces gens, soyons clairs ; en revanche, je fustige la quantité de moyens qui sont donnés au commun des mortels, y compris votre vaniteux serviteur, pour tartiner du néant sur de virtuelles biscottes qui tombent en miettes dès qu'on appuie un peu fort dessus... hmmm... métaphore très approximative, je m'en excuse. Ce que je veux dire (et qui va me revenir dans la figure sans le moindre doute), c'est que jusqu'à l'avénement des blogs, on avait encore un vague espoir d'être entendu lorsqu'on citait Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus intéressants sont ceux qui se taisent". Manque de bol, la tendance est inversée et la technologie a offert une tribune démesurée à ceux qui ne conçoivent pas le silence et qui ont en eux le besoin impérieux de le remplir de foutaises décérébrantes.

L'intérêt de cette tribune ? Le confort, l'aisance, et la certitude d'être connecté au monde entier et de recevoir les données essentielles de ce même monde. Seulement, c'est raté car ce confort, cette aisance et cette certitude masquent par leur épaisse couche de superficialité (je sais, l'expression peut être paradoxale) la profondeur de l'être, ses capacités, son réel pouvoir...

Et si on essayait de nous cacher cela parce que, justement, c'est dangereux pour le pouvoir ? Pour bien dormir, prenez un "blogophène 500" avant de vous coucher, et c'est promis, vous ne verrez plus rien d'essentiel.

Dormez bien mes agneaux...



14/01/2009
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres