ZE Blog inutile

Le liquide est-il soluble dans le solide ?

Toi qui aime Noël, passe ton chemin...

 

...parce que cet article va te déprimer, et en plus tu vas me détester.

 

Le liquide est-il soluble dans le solide ? Non, je ne me lance pas dans quelque alchimie improbable, c'est juste un effet de style. A vrai dire, cet article part de cette question étrange qui a surgi dans mon cerveau alors que j'étais sur le point de sombrer dans ces éthers oniriques où les choses les plus belles cotoient les plus effrayantes, le tout enrobé dans un sommeil que j'espère à chaque fois réparateur.

Ca m'a réveillé.

"Le liquide est-il soluble dans le solide ?"

Comment mieux résumer l'idée que les gens dilapident jusqu'à la plus petite somme d'argent dans des actes de consommation de plus en plus ridiculement matériels ? Vous me direz - car étant mes lecteurs, vous êtes forcément doués d'une perspicacité au-delà de la moyenne, sinon je vous causerais même pô ! - cette phrase n'est pas surgie de nulle part, elle est bien partie d'un contexte, non ? Oui, tout à fait... mais c'est là que je vais perdre une bonne partie de mon lectorat car ce qui m'a mis la carte à puce à l'oreille est un sujet de société, d'actualité, on ne peut plus glissant : les gueuleries quotidiennes sur le pouvoir d'achat. Qu'à cela ne tienne, je prends le risque de te perdre ici, lecteur assidu et neuroné. Allez, je vais passer pour le sale bourgeois qui méprise le bon peuple, mais c'est pas grave. En plus, c'est même pas vrai, je méprise seulement les comportements les plus cons et les agitateurs manipulateurs.

Le préambule à ma question de petit chimiste réside dans les discours qui émanent d'une opposition forcenée à toute forme de paix sociale, peu importe le contexte, il faut que ça gueule. Il y a quelques temps, je trouvais plutôt fondées les râleries sur le pouvoir d'achat, le litre d'essence atteignant 1€60, l'immobilier crevant les plafonds (c'est malin, après il faut faire des travaux de rénovation et... hem... ok, ceci est une vanne-Bic, jetable immédiatement après usage... pardon lecteur, tu mérites mieux), le marché de la consommation étant d'une manière générale de plus en plus difficile d'accès. Soit.

Depuis, une "crise" s'est installée, à mon sens sérieusement amplifiée et donc aggravée par des medias qui doivent bien y trouver leur compte en sensationnalisme (faire paniquer les foules, c'est vendeur... les journaux se sont rarement aussi bien vendus ! Comme quoi je n'ai pas le monopole du paradoxe, Monsieur Mitterrand !). Aujourd'hui, le litre d'essence a chuté de plus de 50 centimes, les maisons se bradent (la mienne est à vendre, avis aux personnes intéressées par un bien immobilier au coeur de la Provence), et les enseignes de la grande distribution ainsi que les constructeurs de bagnoles n'ont jamais autant rogné sur leurs marges (c'est Homer qui va faire la gueule)... Et la rengaine sur le pouvoir d'achat n'a pas changé !

Bon, au départ, j'ai mis ça sur le compte de l'élan, les contestataires étant bien lancés, ça ne s'arrête pas comme ça (surtout parce que dans le tas, il y en a qui sabotent les freins). Après, j'ai essayé de mettre ça en perspective avec des baisses de salaire... sauf que la loi interdit de baisser les salaires. Ok, pour ceux qui sont assujettis à des primes ou des commissions, ça peut être plus compliqué, je l'admets. Mais ces derniers temps, j'en suis arrivé à la conclusion que si le mouvement de ronchonnage franco-franchouillard continue, c'est aussi à cause de... je ne sais pas... un mélange de mauvaise foi, de jalousie et de consumérisme irrationnel. En effet, je trouve tout à fait normal de se révolter lorsqu'on crève la dalle (vanne-Bic esquivée de justesse), lorsqu'on est réellement exploité (je parle des "intouchables" en Inde qui suent aux champs pour le bénéfice quasi intégral de propriétaires terriens, ou encore des petites mains sud-asiatiques qui cousent 15 heures par jour le cuir des ballons de football de l'UEFA, parce qu'avec des petits doigts les coutures sont plus serrées... je ne parle pas des branleurs encore plus égoïstes que moi qui se mettent en grève pour revendiquer une demi-heure de pause supplémentaire dans leur semaine de 35 heures... voilà, juste pour remettre les choses au niveau des valeurs humaines. Passons, et fermons cette interminable parenthèse...). Par contre, à un moment donné je ne suis plus d'accord. A quel moment ? Vous le saurez après cette pause syndicale négociée avec force par mon désir de me taper un sirop de menthe bien frais... Je reviens....

 

Intermède musical et culturel pour patienter intelligemment : allez sur youtube et détendez-vous avec "Everything in its right place" de Radiohead... 'Tain, c'est bon ! Ensuite, remettez-vous dans le bain de la lutte sociale en regardant le clip de "2+2=5" des mêmes Radiohead.

 

Voilà... Je disais donc, à quel moment ai-je trouvé qu'il y avait une dose d'exagération dans la vindicte du bon peuple qui se gargarise de l'expression "pouvoir d'achat", expression éminemment capitaliste bien que menée tambour battant par des anti-capitalistes primaires ? Tout simplement, là, sous notre nez à tous depuis quelques semaines, depuis que l'approche de Noël se fait de plus en plus pressante dans nos vitrines et nos lumineuses avenues. Hé oui, c'est bientôt Noël ! Et en écoutant certains de ceux qui réclament ce fameux pouvoir d'achat, qu'est-ce qu'on entend ? Ceci :

- "A Noël, ce sera Ecran plat LCD 120 cm (sans doute pour mieux voir la pub et les sponsors pendant les matches de foot... vous savez, avec ces ballons qui sentent bon l'ylang-ylang !)."

- "Moi ce sera une Wii avec tous les accessoires, pour être bien certain de ne plus sortir de chez soi et de continuer à fixer un écran abrutissant même en dehors des heures de bureau, le tout pour des tarifs dignes des parachutes dorés fustigés (avec mon soutien le plus inconditionnel, y'a pas photo) dans les rues quand le temps le permet."

- "Moi je veux le dernier I-phone pour pouvoir faire tout et n'importe quoi avec mon téléphone, sauf être joignable vu que je serai occupé avec ma Wii devant mon écran LCD 150 cm."

Ah ben voilà, c'était ça ! On veut du pognon pour le claquer dans du vent, dans des choses dont on pourrait très bien se passer sans se sentir "pauvre" pour autant. On veut du pognon pour "paraître" dans la société, pour "faire croire que..." Personnellement, j'ai été éduqué sans marques, sans thunes, avec la notion de ce qui est important et de ce qui est factice. Cet aspect matériel ne m'a jamais manqué. Merci papa, merci maman !

Est-ce que je dois vraiment faire un commentaire plus poussé ou est-ce que ça parle assez ?

 

Allez, c'est l'hiver, soyons généreux et remettons-en une couche anecdotique pour tenir bien chaud : j'ai vu une gamine presque insulter son père qui n'avait pas compris le titre à la con d'un jeu pour fifille rose bonbon à vous filer la nausée pour sa console de jeu... Noël, c'est devenu la manifestation de consommation la plus écoeurante et la plus dénuée de ce putain de maudit "esprit de Noël" avec lequel les annonceurs nous harcèlent afin de vendre leurs merdes inutiles made in China. C'est de l'illusion, du super-superficiel artificiel. Quand je vois une gosse faire cet intolérable caprice à 60 €, son père céder, et ce même père aller râler dans la rue pour avoir du pouvoir d'achat, j'ai juste envie de lui offrir une tarte dans la gueule et 20 € pour qu'il puisse s'acheter un bouquin sur l'art d'éduquer son enfant avec de vraies valeurs, c'est-à-dire des valeurs humaines, non côtables en Bourse, non matérielles.

Je vais paraître neuneu en plus de paraître anti-cons, mais pour moi ces valeurs essentielles sont l'affection, l'attention, l'âme... Et elles ne s'achètent qu'avec des sourires, des contacts sincères et désintéressés...

 

Vous noterez la prochaine fois que vous croiserez un magasin Connexion ou Toys'r'us en période noëlière, qu'entre la fabrication de deux I-pods à destination de l'occident, les lutins du Père Coca-Cola mangent du riz nature parce que la viande de renne, on n'en trouve pas sur les bords du Mekong...



23/12/2008
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres